Le Kiwaï
Le kiwaï,  ou kiwi d’été (Actinidia arguta) est une plante grimpante de la famille des Actinidiaceae, originaire d’Extrême-Orient. Il est cultivé pour ses fruits .
Le fruit
Ces fruits sont très riches en sucre et en vitamine C (jusqu’à 400 mg par 100 g). Le kiwaï est plus riche que le kiwi en vitamine C et en de nombreux oligo-éléments tels que le potassium, le calcium, le magnésium, le fer, etc. Il se consomme souple, même un peu flétri (tel qu’en dessert, beignets, tartes…). Pour accélérer sa maturité, on peut le mettre dans un sachet avec des pommes. Ce fruit a la réputation de prévenir le coup de pompe, et d’être très apprécié des enfants. Il présente l’avantage de ne demander aucune préparationLes fruits sont des baies ovoïdes, de 25 mm de long environ (plus petites que les kiwis), à peau lisse, verte tirant sur le jaune. Les fruits poussent en grappe.

La plante

Il s’agit d’une plante grimpante vigoureuse et rustique, à port de liane, dont les tiges peuvent atteindre plusieurs mètres de croissance par année en s’enroulant sur des supports ou d’autres lianes.

Les feuilles, alternes, caduques, cordiformes, sont assez grandes, de 8 à 10 cm de long, terminées en pointe et finement dentées. Les fleurs, généralement blanches, sont relativement petites, environ deux centimètres de diamètre et très odorantes. Elles apparaissent à l’aisselle des feuilles, généralement groupées par trois.

Le kiwaï, comme la plupart des Actinidia, est une plante dioïque. Il faut un certain nombre de plants mâles pour féconder les plants femelles qui porteront le fruit. Plus résistant au froid que le kiwi (Il peut résister à des froids hivernaux allant jusqu’à -25 °C), il est très bien adapté à nos contrées, même si un débourrement précoce l’expose aux gels de printemps. Aucun traitement phytosanitaire ne lui est appliqué !